Optimiser son allure

Mieux comprendre l’importance de pratiquer une activité physique régulièrement, pour amateur ou professionnel, avec une reprise en douceur.

Le tableau des allures, en quelques mots

Le tableau des allures, est tout simplement un tableau, qui permet de calculer la vitesse maximale aérobic, l’aérobie Il était en l'air dans votre corps. C'est un système qui permet de prendre en compte sa respiration et de l'améliorer en même temps que ses capacités physiques, avec sérieux. Pour commencer, qu'est-ce que la vitesse maximale aérobie et pourquoi calculer son allure ? La vitesse de course est la vitesse maximale aérobie, en bref l’allure, qui permet à votre corps d'utiliser le métabolisme plus que sa respiration pour avoir de l'énergie… Dans un premier temps, il faut savoir que le corps possède de l'énergie, et cette énergie peut-être utiliser de deux manières.

Enfin quel est l'intérêt de pratiquer du footing ou du jogging, et comment optimiser son allure ?Calculer votre Vitesse Maximale Aérobie permet donc de mieux connaître son allure, avec, un élément important, le fait de puiser dans les bonnes ressources.  

Lorsqu'on court ou lorsqu’on fait du sport, il est important pratiquer des tests pour avoir une idée de la progression de ses performances. C'est une pratique utilisée dans les sports collectifs comme le rugby, le football, ou encore le volley-ball. C'est intéressant de connaître sa vitesse maximale aérobie où allure afin de s'améliorer et de progresser. Plus l'allure est importante, plus le corps va puiser dans ses réserves tout en gardant une vitesse moyenne. Il faut toujours puiser attends là l'énergie aérobie car c'est la moins douloureuse. Par ailleurs, il était intéressant de comprendre sa vitesse maximale aérobie, car c’est un outil qui permet d’établir un programme d'entraînement. 

Comment conserver son allure à la course ou comment optimiser son allure ?

Par ailleurs il faut savoir que pour progresser sur le long terme, s’entraîner avec la possibilité de calculer son allure est déterminant. Certains préconisent un footing lent, afin d’améliorer ses performances, car rien de mieux pour le cœur que des séances par paliers, parfois très intenses. D’ailleurs, on va commencer par calculer sa vitesse maximale aérobie, grâce à différentes formules mis en place. On retrouve la formule mathématique, la méthode de calcul assez simple, mais aussi le test Vameval, qui consiste à calculer sa vitesse à chaque son, environ 20 mètres à effectuer entre chaque bip. C'est une méthode simple qui permet de s'améliorer puisqu'il fonctionne par paliers, et permet de se rendre compte du chemin parcouru, et de celui qu’il reste à faire. Ensuite, le test de Cooper, moins précis, se différencie du test Vameval, avec comme méthode, une même allure à obtenir durant plusieurs minutes (environ 6 minutes). Le Fartlek alterne courses intensives et plus calmes, des plus stimulants en groupe pour certains. D’autres méthodes existent, mais, en ros, les exercices en fractionné ou par paliers fonctionnent bien.

Parmi les conseils prodigués pour s’améliorer, une manière de savoir si on est dans le droit chemin, l’un des plus fréquents consistent à discuter sans être essouflé. Quant à sa fréquence Cardiaque Maximale, il est conseillé de ne pas dépasser les 75%. Des chaussettes de sport anti-fatigue ou récupération peuvent également aider en ce sens.